Pour la 5èmeannée consécutive, la section de français du Centre des langues vivantes (CLV) de la Faculté de langues et de traduction (FdLT) de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ), en collaboration avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), a organisé la « Dictée-Plaisir », destinée aux élèves à partir de la classe de 5ème.

Cette année, la dictée avait pour thème « Le monde merveilleux des insectes », et les abeilles étaient à l’honneur ! Porteuses de nombreux bienfaits pour l’humanité, elles sont en effet bien nécessaires pour la survie de la planète. 

Après les mots d’ouverture de Mmes Gina Abou Fadel Saad, Nadine Riachi Haddad et Nada Kfouri Khoury, respectivement Doyen de la FdLT, Directrice du CLV et Coordinatrice de la section de français du CLV, et celuide M. Hervé Sabourin, Directeur régional de l’AUF, la Dictée-plaisir a commencé.

L’amphithéâtre Pierrre AbouKhater du campus des sciences humaines de l’USJ faisait salle comble. Environ trois cents élèves de vingt établissements scolaires venus de toutes les régions du Liban ont répondu présents à la Dictée-plaisir, version 2019.Après avoir rédigé la dictée conçue par Mme Kfouri Khoury et lue par M. Sabourin, les élèves se sont ensuite transformés en correcteurs, double exercice pédagogique pour mieux comprendre les règles et les erreurs. Ils ont notamment buté sur certains termes et syntagmes, dont « sont censées, à l’envi, en butte à, acacia, chefs-d’œuvre, hors pair » et surtout sur le fameux « quelles que soient (leurs origines) ».

Quelque vingt-cinq élèves avaient déjà participé, le vendredi 3 mai, à un atelier d’orthographe, ludique et interactif, organisé également par la section de français du CLV et animé par Mlle Nada Sleiman, avec jeux et compétitions. 

Joindre l’utile à l’agréable telle est la devise du plus grand nombre des participants à cette dictée. L’ambiance était amicale et décontractée, ponctuée d’un intermède musical à la guitare avec Nour Oueidat et Thérèsa Zoorob, deux étudiantes de l’Ecole de traducteurs et d’interprètes de Beyrouth (ETIB) de la FdLT. Ici, des élèves nous ont dit venir tout simplement pour le plaisir, pour l’ambiance conviviale et pourquoi pas pour le buffet ; là, d’autres élèves nous ont affirmé venir pour décrocher le premier prix et rien que ça ; ailleurs, certains sont venus pour vivre une nouvelle expérience ou aussi découvrir les locaux de l’USJ. Toutes et tous étaient prêts à relever le défi mais, comme l’exigent les règles du jeu, deux seulement ont gagné : Mlle Maria-Thérésa Rachid Freim en classe de Première S, élève de l’Ecole des Sœurs des Saints-Cœurs Soufi, a obtenu le premier prix et M. Gabriel Raja Khoury en classe de Première S, élève de l’école Jesus and Mary, a obtenu le deuxième prix. 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.