La Banque Mondiale a indiqué mettre à disposition 34 millions de dollars pour l’achat de vaccins afin de lutter contre l’épidémie du coronavirus COVID19 qui sévit au Liban. Il s’agirait, selon le communiqué de l’institution financière internationale, de la première opération financée par la Banque mondiale pour financer l’achat de vaccins contre le Covid-19.

Les vaccins devraient être ainsi acheminés au Liban dès le 12 février prochain et devraient être affectés en priorité aux personnes vulnérables et au personnel de santé

Une situation qui empire au Liban

Cette information intervient alors que le nombre de personnes décédées reste toujours à la hausse ces derniers 4 jours, passant de record en record. Un nouveau record a été malheureusement constaté hier sur ce front, avec 64 morts quotidiens.

Face à ce nombre qui continue à progresser et alors que les hôpitaux continuent à être saturés face à l’afflux de personnes fortement atteintes et désormais en soin intensif, les autorités envisagent l’extension pour 2 à 3 semaines du confinement total mis en place déjà il y a plus d’une semaine. Cette mesure pourrait être décidée conformément à l’avis du comité scientifique interministériel, lors de la réunion du Haut Conseil de la Défense prévue le 21 janvier prochain au Palais Présidentiel de Baabda. 

4 332 personnes ont été en outre diagnostiquées positives au virus, preuve qu’une semaine après, celui-ci continue à circuler en dépit des mesures plus observées que lors des précédentes tentatives de confinement, avec un taux de tests positifs qui continue à progresser (+0.8% par rapport à hier).

Le secteur médical reste sous pression, avec un nombre encore plus important de personnes hospitalisées ou encore placées sous respirateur artificiel. 

Au total, 264 647 ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban, après avoir passé celui des 200 000 cas le jeudi 7 janvier. 
Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 260 980 cas locaux et de 3 667 cas en provenance de l’étranger. 

2 282 personnes seraient actuellement hospitalisées et, 855 personnes sont dans un état considéré comme critique, un chiffre également en hausse et 276 personnes placées sous respirateurs. 
105361 sont actuellement actifs et 157202 sont guéries

Le nombre total de personnes décédées est de 2 084 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Le taux de positivité est en hausse à 20.8 %.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.