Plus de 50 000 doses du vaccin russe Sputnik sont parvenues au Liban aux environs de minuit. Cette commande a été effectuée par le secteur privé après que le ministère de la santé ait accordé un permis de mise sur le marché.

Pour l’heure, 224 640 doses de vaccins Pfizer financées par la Banque Mondiale depuis le mois de février, et 33 600 doses de vaccin AstraZeneca avec le financement du programme COVAX des Nations Unies sont arrivées au Liban cette semaine.

L’arrivée du vaccin russe au Liban est issue d’une initiative privée, celle de Jacques Sarraf, président du chambre de commerce libano-russe. Il s’agira de vacciner les employés de compagnies privées, banques et usines, afin de réactiver l’économie libanaise lourdement handicapée également par une crise économique.

Il a indiqué espérer l’arrivée au Liban de 100 000 à 200 000 doses toutes les 3 semaines et un million de doses au total.

Au total, 452 281 ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban. Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 447 737 cas locaux et de 4 544 cas en provenance de l’étranger. 2 364 personnes seraient actuellement hospitalisées et, 982 personnes sont dans un état considéré comme critique et 283 personnes placées sous respirateurs. 

92 975 sont actuellement actifs et 353 342 sont guéries

Le nombre total de personnes décédées est de 5 964 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Au total, 112 980 personnes ont reçu une première dose et 59 820 personnes ont reçu les 2 doses.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.