La loi permettant l’importation en urgence des vaccins Pfizer et des autres fabricants afin de faire face à l’épidémie du coronavirus COVID19 a été adoptée par le parlement libanais ce vendredi 15 janvier. Quelques amendements jugés mineurs ont toutefois été soumis et également adoptés.

Ainsi, il s’agira à l’état de supporter les possibles conséquences négatives de la vaccination, souligne le député Georges Okais et non au secteur privé, selon les termes de la loi, cela fin de leurs permettre d’importer ces vaccins.

Il s’agira désormais au Président de la République et au Premier Ministre sortant de signer les décrets d’application de cette loi.

Les entreprises pharmaceutiques soulignaient jusqu’à présent que le Liban n’était pas doté d’un arsenal juridique permettant l’importation de tels vaccins alors que la pandémie fait rage au Pays des Cèdres.

Il serait également question de mettre en place 33 à 34 centres de vaccination qui seront répartis sur le territoire libanais vers mi-février. Au total, le Liban nécessiterait 12 millions de doses de vaccins contre les 2 millions de doses déjà commandées. 

Le ministre de la santé, également touché par la maladie et désormais hospitalisé à l’hôpital St Georges de Haddath, a indiqué que les vaccins seront distribués de manière gratuite à la population, avec une priorité accordée au personnel de santé, aux personnes âgées ou vulnérables et à la fonction publique.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.