Le ministère de la santé a indiqué que 168 nouveaux cas de personnes contaminées par le coronavirus COVID19 ont été diagnostiquées ces dernières 24 heures. 152 cas seraient domestiques et 16 en provenance de l’étranger.

Depuis le 21 février, date de l’apparition de la maladie au Liban, 3746 ont été ainsi diagnostiquées positives dont 2 822 localement et 924 en provenance de l’étranger.

Le nombre de personnes guéries est de 1 672 et le nombre de cas actuellement actifs de 2 074. Parmi elles, 137 personnes sont hospitalisées dont 34 dans un état considéré comme grave. 4 décès sont également à déplorer.

51 personnes sont ainsi décédées depuis l’apparition de la maladie au Liban.

7 227 tests PCR ont été effectués ces dernières 24 heures, 4 588 sur des cas de suspicion locale et 2 639 à l’aéroport international de Beyrouth.

Ce dimanche, la Croix Rouge Libanaise a annoncé que 17 de ses volontaires de Zahlé ont été contaminés par le coronavirus.

Selon ce communiqué, cette infection fait suite au transport par les ambulances de la Croix Rouge d’une patiente dans la nuit du mardi 21 juillet de 2 personnes blessées dans l’explosion d’une bouteille de Gaz depuis la localité de Karak Zahlé jusqu’à Beyrouth. Suite à certains examens, il semblerait que l’un des 2 passagers était contaminés et qu’il ait transmis le virus à un ambulancier membre du personnel paramédical qui l’avait transporté. Le 24 juillet, tous le personnel du centre a subi le test PRC, un test à nouveau effectué le 25 juillet. 16 personnes ont alors été diagnostiquées positives au coronavirus.

Par ailleurs, le directeur de l’Hôpital Rafic Hariri a lancé un cri d’alarme, estimant que le Liban est en passe de perdre la bataille face au virus et estimant craindre une épidémie.

Toute mesure visant à combattre l’épidémie devrait ainsi réclamer au moins 2 semaines pour être efficace, juge le médecin, allusion à des mesures de confinement que réclame le personnel médical et que refusent pour l’heure les autorités libanaises en raison de la situation économique.

Au niveau statistique, ce 25 juillet

  1. Quelle est la répartition du COVID par tranche d’âge et par sexe au Liban? 

    6.66% des cas seraient âgés de moins de 10 ans
    9.85 % de 10 à 19 ans
    25.74 % de 20 à 29 ans
    18.72 % de 30 à 39 ans
    13.58 % de 40 à 49 ans
    11.87 % de 50 à 59 ans
    7.02 % de 60 à 69 ans
    4.09 % de 70 à 79 ans
    et 2.47 % de plus de 80 ans

    61 % des cas seraient des hommes et 39 % des femmes.

  2. Quelle gravité des personnes atteintes au Liban?

    48.18 % seraient asymptomatiques, 48.65 % montreraient des symptômes légers et 3.16 % seraient critiques.

  3. Quelles sont les origines des contaminations au Liban?

    Selon les informations communiquées, 53% des personnes infectées auraient été en contact avec des cas confirmés, 26% suite à des déplacements à l’étranger, 20 % toujours sous investigation et 1% de source inconnue.

  4. Quelle est la répartition des cas sur un plan géographique au Liban, par rapport à hier?


    Le caza de Baabda compte 621 cas (+12)
    Beyrouth compte 541 cas (+22)
    Le Metn compte 481 cas (+8)
    Le caza d'Aley compte 296 cas (+6)
    Tyr compte 201 cas (+9)
    Zahlé compte 183 cas (+20)
    Le Chouf compte 181 cas au total (+2)
    le Kesrouan compte 120 cas (+5)
    Tripoli compte 119 cas (+4)
    Le caza du Akkar compte 98 cas (+2)
    Saïda compte 93 cas (+1)
    Zghorta compte 89 cas
    le caza de Jbeil compte 78 cas (+5)
    Bcharré compte 74 cas
    Baalbeck compte 56 cas (+7)
    Nabatiyeh compte 55 cas (+1)
    Bint Jbail compte 50 cas
    Denniyeh compte 31 cas
    La Békaa Ouest compte 28 cas (+1)
    Batroun compte 25 cas
    Marjayoun compte 22 cas
    Le Koura compte 21 cas
    Hasbaya compte 8 cas (+1)
    Jezzine compte 5 cas
    le Hermel compte 4 cas
    Rachaya compte 4 cas

    Et une enquête serait en cours pour 263 cas (+62)

    *Ces chiffres semblent inclure certains faux négatifs qui sont corrigés le lendemain.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.