Le ministre sortant de l’intérieur Mohammed Fahmi a indiqué être en faveur d’une prolongation du confinement total du Pays en raison de l’augmentation importante du nombre de décès en raison de la pandémie liée au coronavirus COVID19, indique le quotidien Nidaa al Watan.

Il a également indiqué que les recommandations du conseil scientifique en charge de la lutte contre le coronavirus COVID19 seront prises en compte, alors que certaines informations suggèrent l’extension du confinement total, instauré la semaine dernière, pour une durée de 3 à 4 semaines supplémentaires.

Le ministre s’est félicité de l’engagement plutôt mieux respecté que les fois précédentes des mesures de confinement.

Pour rappel, la Présidence de la République a convoqué le Haut Conseil de la Défense pour une réunion urgente qui devait avoir lieu le 21 janvier prochain au Palais Présidentiel de Baabda.

Le porte parole du Conseil supérieur de défense libanais, le général Mahoumd Asmar a également appelé, dans une interview diffusée sur les ondes de la LBCI ce mardi matin, la population à respecter les règles de distanciation et d’interdiction de circulation mises en place afin de tenter de juguler la pandémie. Il a appelé les Forces de Sécurité intérieure à être plus strictes encore, alors que la situation sanitaire est terrible et les hôpitaux sont à pleine capacité. 

Le nombre de cas actif dépasse le seuil des 100 000 personnes 

4 359 personnes ont été en outre diagnostiquées positives au virus durant cette même période, un nombre toujours élevé en dépit des mesures de couvre-feu mises en place, il y a tout juste une semaine. Le taux de tests positifs est également en augmentation atteignant désormais 20%. 

Au total, plus de 100 000 personnes sont désormais touchées par la maladie, montrant une hausse nette du nombre de cas au sein de la population. 

Le secteur hospitalier toujours sous pression

Le secteur médical est toujours sous pression, avec 2 176 cas actuellement hospitalisés et 689 cas considérés comme critiques contre 750 cas hier. Cette diminution peut être partiellement attribuée au nombre important de décès qui atteint le nombre record de 61 personnes.

Le nombre de personnes placées en soin intensif continue à progresser avec 246 personnes désormais nécessitant l’aide de respirateurs COVID19 compatibles.

Au total, 260 315 ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban, après avoir passé celui des 200 000 cas le jeudi 7 janvier. 

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 256 648 cas locaux et de 3 667 cas en provenance de l’étranger. 

2 176 personnes seraient actuellement hospitalisées et, 689 personnes sont dans un état considéré comme critique, un chiffre également en hausse et 246 personnes placées sous respirateurs. 
103 687 sont actuellement actifs et 154 608 sont guéries

61 décès ont été donc annoncés ces dernières 24 heures. Le nombre total de personnes décédées est de 2 020 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Le taux de positivité est en hausse à 20 %.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.