Les rues désertes au Liban suite à l'épidémie de Coronavirus COVID-19, le samedi 14 mars 2020. Crédit Photo Francois el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés

Le nombre de personnes contaminées par le coronavirus COVID-19 continue à augmenter avec 1321 cas et 12 décès. Les autorités publiques s’attendent à une forte augmentation du nombre de personnes décédées d’ici quelques semaines.

La situation pourrait encore être aggravée par le fait que les importateurs d’équipements médicaux ont annoncé devoir cesser les importations par manque de devises étrangères nécessaires pour assurer les achats sur les marchés étrangers. Pour rappel, 85% des produits et équipements médicaux sont actuellement importés.

Le ministère de l’intérieur a annoncé hier la mise en quarantaine de plus d’une centaine de localités libanaises, en raison du manque de respect, de la part de nombreuses personnes, des mesures de confinement et de distanciation mises en place par les autorités en vue de contenir la pandémie au Liban. Cette mesure devrait entrer en vigueur dès ce dimanche soir.

Une centaine de localités sont concernées par ces mesures. Parmi elles, la localité de Hamat à Batroun, Ehden, Miriza, Zoghra à Ehden, Aamchit et Nahr Ibrahim à Jbeil, Jeita et Bouar dans le Kesrouan, Zakrit, Zalka, Baabdat et Bikfaya dans le Metn, Salima, Chiyah, Haret Heik dans le caza de Baabda, Niha, Deir el Kamar dans le Chouf, Bint Jbeil dans le caza éponyme, Khirbet Kafra, et Mansoura dans la Békaa Ouest, Saadnayel et Rayak dans la Békaa.

Des mesures de couvre-feu sont ainsi instaurées quotidiennement entre une heure jusqu’à 6 heures du matin. Les rassemblements, évènements sociaux ou encore évènements religieux sont interdits jusqu’au retour à la normale. En cas d’urgence, la personne doit préalablement s’adresser aux autorités en appelant un numéro spécial mis à leur disposition. Sont exceptés, les personnels médicaux, les pharmaciens ou encore les boulangeries, supermarchés ou services de livraison à condition du respect des mesures de prévention.

Au Liban, chaque jour son funeste record

Au Liban, 1 321 personnes ont été diagnostiquées positives ces dernières 24 heures, un nouveau record.

Au total, 43 480 personnes ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban.

Le nombre de contaminations locales reste toujours important avec 1310 cas. 11 cas seraient en provenance de l’étranger.

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 41 778 cas locaux et de 1 702 cas en provenance de l’étranger.

Autre mauvaise nouvelle, le nombre de cas actuellement actifs est de 23 837 personnes cas. 19 259 en seraient guéries. La majorité des cas sont donc actifs et non guéris comme cela est le cas dans la plupart des pays, démontrant une accélération de la maladie localement.

Le nombre d’hospitalisation est repartie à la hausse 533 personnes dans les hôpitaux. Par ailleurs, 161 personnes sont dans un état considéré comme critique, un chiffre légèrement en augmentation depuis hier.

12 décès ont été donc annoncés ces dernières 24 heures. Le nombre total de personnes décédées est de 398 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.