Barclays Capital a estimé la récession économique atteindre 28.5% en 2020, suite à une contraction déjà de 6.4% en 2019.

La Banque d’affaire estime que le prochain gouvernement pourrait augurer de nouvelles alliances politiques en vue des élections présidentielles de 2022.

Pour l’heure, la contraction de la demande interne mais également la baisse du prix du pétrole a permis de réduire quelque peu les tensions économiques alors que les réformes exigées par la communauté internationale. Cependant, elle estime que le débat autour de la vente des réserves d’or de la Banque du Liban devrait s’intensifier et regretter l’absence de plan de restructuration du secteur bancaire.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.