Le Fonds Monétaire International prévoit que la récession économique atteindra 9% au Liban en 2021 contre 25% l’année dernière. Il s’agira du seul pays dans la région touché par une récession de son économie.

Ce chiffre converge avec celui de la Banque Mondiale qui prévoit un taux de croissance estimé à 9.5% pour cette année.

En cause, les mesures prises pour contenir l’épidémie du COVID19 mais également les difficultés du secteur bancaire incapable de relancer l’activité économique et les incertitudes politiques. Le secteur des services et les activités commerciales sont lourdement impactées par les 2 premiers facteurs.

Par ailleurs, le FMI rappelle que le nombre d’arrivées et de départs a lourdement chuté. Seule embellie, le nombre de marchandises en transit au Port de Beyrouth a augmenté de 14.2% sur une période d’une année en dépit de l’explosion du 4 août.

Enfin dernière mauvaise nouvelle, le FMI note que le taux d’inflation a atteint 148.9% depuis mars 2019, en monnaie locale.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.