Le Liban au défi d’un espoir

A regarder la carte de la région du Moyen Orient, le Liban est un point qui risque de se confondre à bien d’autres si ce n’est la prévalence de sa forme démocratique et la ténacité positive de sa société civile.

Le peuple est censé être aujourd’hui ravi du travail de ses ministres. Après des années de discussions stériles ils vont enfin s’entendre sur un événement majeur. La nouvelle loi électorale vient d’être votée après une trentaine d’années de stagnations ou de négativités. Cela devrait selon eux faire jubiler le citoyen car l’espoir de faire entendre sa voix semble ne plus être une utopie!

La participation au présent pour un avenir meilleur ne sera plus un vain mot certes, mais une application issue de textes complexes, agréés de justesse après des « tractations nuit et jour ». « La réussite » de nos bienveillants représentants consiste à avoir dégagé cette loi, sinon et d’après eux, le pire à tous les niveaux aurait été gravement envisagé! Ainsi, peu importe qu’elle soit incomplète quant à son niveau de représentativité et qu’on remette pour après la cogitation sur le droit des militaires, des jeunes de moins de 21 ans et des femmes à voter comme tout homme….

L’essentiel pour ces personnalités se résume à avoir oeuvré pour éviter la catastrophique conséquence de leurs conflits ouverts ou sous-entendus. Ils sont inhérents à des perceptions nationales particulières, autoproclamées pour prévaloir et prémunir les susceptibilités confessionnelles ainsi que pour gérer les affaires juteuses du pays selon la politique de la conconcordance. Évidemment avec une qualité exemplaire de l’exercice démocratique, les entrepreneurs libanais préfèrent la persistance des mêmes au parlement pour 11 mois non pour régler les détails de la bonne marche électorale mais pour rassurer leurs assises .

Cependant, aucune inquiétude en ce qui concerne les projets d’électricité nous rassure t-on. Celà sera mis en marche au plus-tôt, maintenant que rien ne coince plus.  Vive la bonne qualité du changement tant que les responsables nous rassurent qu’elle se mesure à une catastrophe en moins, au rythme des promesses moins conditionnées au présent et à un avenir au compte goutte tous les vingt ans pour les plus coriaces de la nouvelle génération citoyenne! Cependant elle est constituée d’inlassables et d’incorruptibles dévoués qui ne réfléchissent que pour accomplir des comportements démocratiques tangibles. Ceux qui construisent la validité du réel changement!  Eux se battent avec la cohérence, l’avant garde de leur jeunesse et la rigueur pointue d’une même allégeance nationale!

The following two tabs change content below.
Psychothérapeute Spécialisé en gestalt thérapie, Consultant et Formateur.

Derniers articles parJoe Acoury (voir tous)