L’Electricité du Liban indique que son siège a été totalement détruit par l’explosion hier, aux environs de 17 heures de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium stockés au sein du port de Beyrouth. L’explosion a été estimée être équivalente à celle de 600 tonnes d’explosifs ou encore à un tremblement de terre de 3.3 sur l’échelle de Richter.

L’EDL indique que le centre de contrôle national de l’institution est totalement hors-service. La distribution d’électricité dans les différentes régions libanaises est désormais assurée manuellement via la station de Bsalim, située au Nord de la capitale. Ils tentent de maintenir un niveau maximum de fourniture d’électricité pour faciliter sur place les opérations de sauvetage des victimes encore présentes sur les lieux.

Par ailleurs, la centrale de distribution du quartier d’Ashrafieh est totalement détruite, voire même “explosée” souligne le communiqué de l’EDL qui met également en garde contre les court-circuits qui pourraient advenir en cas de passage du courant.

Pour l’heure, les équipes de maintenance sont sur place pour étudier les dégâts et ainsi mettre en place les opérations nécessaires pour assurer le retour de la distribution d’électricité dans les quartiers touchés de la capitale et de sa banlieue.

Pour rappel, le Liban déplore pour l’heure 113 morts et plus de 100 disparus ainsi que 4000 blessés dans cette explosion qui s’est produite aux environs de 17h ce mardi.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.