Moins d'une minute de lecture

L’ancien Ministre des Transports Ghazi Aridi, qui avait démissionné le 16 décembre 2013 s’est défendu d’avoir ordonné le stockage de la cargaison de nitrate d’ammonium dans les entrepôts du port de Beyrouth.

Selon le communiqué publié par ce dernier, Ghazi Aridi indique que le navire mis en cause nommé Rhosus et portant pavillon moldave aurait accosté au port de Beyrouth, le 21 novembre 2013. Cependant, la cargaison n’a été déchargée que le 27 juin 2014, soit 6 mois après sa démission.

L’ancien responsable indique avoir souhaité clarifier la question et adresse aux victimes ses condoléances ainsi qu’un prompte rétablissement aux personnes blessées.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français