La grève des pompistes de ce mercredi 18 septembre serait suivie à 97%, annonce une dépêche de l’Agence Nationale d’Information (ANI).

Les propriétaires des stations service ont annoncé hier une grève préventive afin de protester contre la pénurie de dollars au sein des établissements bancaires, les obligeant à recourir aux services de changeurs de monnaie.

Hier, l’annonce d’une grève a provoqué l’allongement des files d’attente des automobilistes auprès des stations services, ces derniers craignant une prolongation de la grève.

Selon les représentants du syndicat des pompistes, alors que les automobilistes règlent l’achat de leur essence en livre libanaise, l’achat pour renouveler les stocks d’essence des stations service se fait normalement en devise étrangère, généralement en dollars.

En raison d’une pénurie de devises étrangères sur le marché local, les banques libanaises se montreraient actuellement réticentes dans l’échange de livres libanaises en dollars américains.

Les taux de conversion de leurs livres libanaises auprès des établissements de change seraient plus élevés que ceux généralement offerts par les banques, alors qu’ils ne peuvent répercuter ce coût supplémentaire de conversion , les prix de l’essence étant controlés par le Ministère de l’Energie.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.