Au 92ème jour de manifestations, de nombreuses routes restent coupées et des rassemblements ont déjà lieu dès ce matin, en signe de solidarité avec les personnes toujours détenues par les Forces de Sécurité Intérieure (FSI) suite aux incidents de Hamra à Beyrouth.

Après des incidents au niveau de la caserne Hélou de Mar Elias à Beyrouth et que des coups de feu ont été tirés contre des manifestations par un véhicule au niveau du rond point Cola toujours durant la nuit, la situation s’est quelque peu apaisée ce matin.

Les manifestants ont refait leur apparition devant la caserne Hélou dès tôt le matin. Selon les derniers chiffres rendus disponibles, 13 manifestants auraient été libérés et 45 seraient toujours détenus. Pour rappel, ils avaient été arrêtés suite aux incidents de la rue de Hamra, ce mardi soir.

La circulation routière a été brièvement interrompue au niveau de Furn el Chebbak ce matin.

Par ailleurs, un incident est à déplorer au niveau la localité de Jounieh quand des membres des Forces de Sécurité Intérieure (FSI) ont procédé à l’arrestation d’un certain nombre de jeunes manifestants. Ces derniers entendaient procéder à une marche similaire à celle d’hier.

Dans la Békaa, les accès à la ville de Zahlé ont été rendus difficiles par la présence de pneus en feu au niveau des principaux carrefours ce matin.

Au Nord, la circulation est toujours interrompu à plusieurs niveaux dont, la place principale de la ville Halba, la jonction Minieh Arman, au niveau des localités de Bahsas, Beddawi et comme toujours à Tripoli même, au niveau de la place Al Nour et Al Salam.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.