Le dirigeant des Forces Libanaises, Samir Geagea. Source: Parti des Forces Libanaises
Le dirigeant des Forces Libanaises, Samir Geagea. Source: Parti des Forces Libanaises

Le dirigeant des Forces Libanaises a estimé que la nouvelle loi électorale a permis l’élection de 57 députés chrétiens par les voix des électeurs de cette communauté dans une interview diffusée par la chaine de télévision MTV, soit plus que la proportion des dernières années.

Pour rappel, les Forces Libanaises ont obtenu 14 sièges directement et 2 sièges de personnalités affiliées lors du scrutin qui s’est déroulé ce dimanche 6 mai. Samir Geagea a toutefois reconnu que la loi n’est pas idéale et estimé que les élections législatives ne permettent toutefois pas un retournement des équilibres parlementaires actuels.

Samir Geagea a indiqué qu’en dépit des différences stratégiques avec le Hezbollah, les Forces Libanaises souhaitent une entente avec le mouvement chiite.

Mohammed Fneish: le Hezbollah ne souhaite pas imposer son contrôle sur le pays

Pour sa part, le Ministre d’état sortant pour les affaires étrangères Mohammed Fneish estime que le Hezbollah ne souhaite pas imposer son contrôle sur le pays.

“Les propos selon lesquels le Hezbollah souhaite contrôler le pays a pour but de susciter des craintes. Cette conversation n’est pas vraie et n’existe pas au sein le Hezbollah » a déclaré le ministre qui souligne que le Liban reste gouverné par un partenariat imposé par les élections et la nature du système politique.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.