Le Ministre de l’Environnement, Nazem Khoury. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Monsieur le Ministre de l’Environnement,

en tant que membre de l’ONG T.E.R.R.E.Liban, et membre de LEBANON ECO MOVEMENT je sollicite votre bienveillance afin de nous indiquer sur quels critères de choix avez-vous choisi le représentant des ONGs environnementales libanaises dans le cadre de la mise en place du Conseil Supérieur pour l’Environnement comprenant les ministres impliqués dans l’environnement, les syndicats, ONGs & Ordres.

Nous sommes nombreux à ne pas comprendre votre décision & choix

1.LEF (Lebanon Environnement Forum) ne représente qu’un tier des ONG Environnementales Libanaise et « Lebanon Eco Movement » lui représente 60 ONG soit les deux tiers, pourtant c’est LEF que vous avez choisi comme représentant de toutes les ONG environnementales du Liban.

2. Alors que LEF n’avait pas de représentant et que leur organisation n’est pas clairement définie et bien que Lebanon Eco Mouvement soit bien structuré et ayant un représentant, vous avez reporté le rendez-vous de septembre en novembre afin que LEF nomme un représentant que vous avec finalement choisi pour nous représenter tous.

3. Des deux dossiers, celui de Lebanon Eco Mouvement était complet alors que celui de LEF était très incomplet voir vide.
Aucun des 7 livrables attendus qui font partie des critères de choix n’ont été fournis et en particulier le cv des ONGs membres était absent. Malgré cela c’est LEF que vous choisissez à la plus grande surprise…

4. Si on doit choisir un représentant par la proportionnelle au nombre de projets réalisés et en cours, LEF est « quasi-inactif  » par rapport aux réalisations des ONGS membres de Lebanon Eco Movement et qui bénéficie d’une dynamique importante avec beaucoup d’acteurs spécialisés dans de nombreux domaines essentiellement liés à l’environnement tels que des experts en:
– Taxinomie, experts en biodiversité
– Médecine vétérinaire,
– Agronomie
– Ingénierie et management environnemental,
– Sciences de l’éducation, Expertise en éducation à l’environnement.
– Développement durable/RSE,
– Audit ISO 9001/14001/26000/CEFRI
– Green IT et Gestion éco-efficiente des Datacenters
– Gestion des risques sanitaires, sociaux, environnementaux, naturels, industriels, et technologiques.
– Droit de l’environnement, Droit des Déchets, Droit des Sociétés, Droit des Affaires Interne et International.
– Plan de prévention des risques,
– Responsabilité du fait des produits défectueux,
– Média/Photographie/Reportage,
– Ingénierie civile et BTP spécialisé dans les constructions anti-sismiques et eco-responsables,

Mais là encore une fois… cela n’a pas fait partie des points décisionnels semble-t-il, puisque votre choix est LEF.

Comme vous le constatez, factuellement, et pour toutes les raisons évoquées nous avons du mal à bien comprendre votre intérêt à choisir un représentant qui n’est pas représentatif de la majorité et qui ne bénéficie pas de toutes nos compétences.

Nous vous demandons de reconsidérer votre position ou de mettre en place un referendum au sein des ONGs afin que vous donniez la possibilité à tous les écologistes au Liban de décider de leur propre représentant.

Ce poste au sein de conseil supérieur pour l’environnement doit impérativement être représentatif et non un choix des autres pour nous écologistes du Liban.

Dans l’attente, je vous prie d’agréer Monsieur le ministre, l’expression de nos respectueuses salutations.

Franck Keszi