Liban : l’ONU alloue 8 millions de dollars pour répondre aux besoins urgents des personnes vulnérables

50

Alors que la pression continue de monter sur la population au Liban et que les vulnérabilités continuent de s’aggraver jour après jour, le Coordonnateur humanitaire par intérim, Edouard Beigbeder, a annoncé mardi que le Fonds humanitaire pour le Liban (LHF) a alloué 8 millions de dollars pour répondre aux besoins urgents et améliorer la préparation avant l’hiver. 

« Les familles vulnérables au Liban sont affectées par un accès insuffisant à l’eau, des prix inabordables des produits de base, un accès limité aux services vitaux. Elles prennent des mesures désespérées pour survivre, et nous devons agir maintenant et éviter une nouvelle détérioration de la situation humanitaire », a déclaré le Coordonnateur humanitaire par intérim dans un communiqué de presse. 

Cette allocation fournira une aide vitale urgente et essentielle à tous les groupes de population, assurera la continuité minimale des services d’eau, soutiendra le retour à l’école et protégera ceux qui en ont le plus besoin, y compris pendant l’hiver.Un quartier commerçant à Beyrouth, au Liban.

© World Bank/Dominic Chavez

Un quartier commerçant à Beyrouth, au Liban.

17 projets

Dix-sept projets sectoriels et multisectoriels dans les secteurs de l’éducation, de la protection de l’enfance, de l’abri, et de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène seront priorisés, dans les zones où les besoins sont les plus aigus. Plus de la moitié du financement ciblera les Libanais et le reste sera destiné aux migrants, aux réfugiés palestiniens et aux réfugiés syriens. Conformément à la vision du fonds, 29% de l’argent est versé à des organisations non gouvernementales locales et nationales. 

« Je suis extrêmement reconnaissant du soutien et de la confiance des donateurs dans le LHF en tant qu’instrument de financement essentiel pour une réponse flexible, efficace et coordonnée dans le cadre d’une approche pour l’ensemble du Liban », a déclaré M. Beigbeder.

Le Fonds humanitaire pour le Liban est un fonds commun national dirigé par le Coordinateur humanitaire pour le Liban et géré par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). 

Depuis sa création en 2014, la LHF a reçu plus de 146 millions de dollars de donateurs pour soutenir la fourniture d’une aide humanitaire rapide et efficace aux personnes les plus vulnérables au Liban, quel que soit leur statut.

Des systèmes de suivi solides sont en place pour s’assurer que l’assistance parvient aux plus vulnérables en fonction des besoins, a précisé OCHA. 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.