3 minutes à lire

Le porte parole de l’Armée Israélienne a menacé ce dimanche 11 novembre, sur le réseau social Twitter, les participants du Marathon de Beyrouth, accusant le Hezbollah de posséder des dépôts d’armes à proximité de la course.

Créé en 2003, le marathon de Beyrouth a vu s’affronter 40 000 coureurs cette année, un nouveau record.

Traduction

« A tous ceux qui courent pour le Marathon de Beyrouth: En parcourant les magnifiques rues de Beyrouth, n’oubliez pas que vous passez probablement devant des usines de missiles à guidage de précision construites par le Hezbollah, mettant en danger votre vie, avec l’objectif de menacer la vie de civils israéliens »

Carte Marathon Beyrouth

Ces menaces interviennent alors que la course ne concernait en aucun cas, une zone où est implantée le mouvement chiite, comme ce qu’on peut constater sur la carte.

Ces menaces interviennent alors que les autorités israéliennes ont entamé une véritable campagne accusant le Hezbollah de posséder des usines de fabrication d’armes et de missiles à proximité même de l’aéroport international de Beyrouth, sous les yeux des responsables internationaux de passage au Liban. Divers responsables israéliens ont ainsi menacé de s’en prendre aux infrastructures et aux responsables libanais en cas de conflit, dénonçant la mainmise, selon eux, du mouvement chiite sur l’état libanais.

Onu Netanyahu Aéroport

S’exprimant lors de l’Assemblée Générale des Nations Unis, le Premier Ministre Israélien Benjamin Netanyahu avait montré une carte comportant 3 sites – selon les autorités israéliennes – ou le Hezbollah entreposerait des missiles, à proximité de l’aéroport international, un des lieux les plus sécurisés du Liban.

Le Ministre des Affaires Étrangères Libanaise a répliqué en invitant les ambassadeurs présents au Pays des Cèdres à se rendre sur les lieux pour y constater l’erreur des services de renseignements israéliens.

Des rumeurs indiquent également que le Premier Ministre israélien aurait évoqué la présence d’unités de production de missiles avec le Président de la République Française, Emmanuel Macron, menaçant le Pays des Cèdres d’une opération militaire de large envergure pour les détruire.

Un Marathon de 40 000 coureurs, remporté par un marocain

L’épreuve masculine du Marathon de Beyrouth a été remporté par un coureur marocain, Mohammad Reda el-Arabi, qui a franchi la ligne d’arrivée des 42,195 km en 2h10 et 41 secondes. Hussein Awada, soldat de l’Armée Libanaise, est arrivé 2ème avec un temps de  2 h 31 min 41 secondes.

L’Éthiopienne Medina Deme Armino a, de son côté remporté, l’épreuve féminine avec un temps de 2 heures 29 minutes 31 secondes. Deuxième sur le podium, la libanaise Nisrine Njeim, arrivée 2e, avec un temps de 3 heures 7 minutes 56 secondes.

Lire également

Ce que recherche Israël, c’est l’amalgame entre Hezbollah et État Libanais

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.