L’Ambassade de France au Liban a appelé ses ressortissants à la prudence suite à la publication de caricatures représentant le Prophète Mohammed par le quotidien satirique Charlie Hebdo, suite aux nombreux incidents ayant eu lieu dans le Monde Arabe.

Selon le texte envoyé par la représentation diplomatique,  » vu les réactions dans l’ensemble de la région à la vidéo « The Muslims » et aux caricatures parues dans Charlie Hebdo, soyez vigilants dans vos déplacements, tenez-vous éloignés des rassemblements et des bâtiments sensibles (ambassades, lieux de culte) notamment vendredi 21/09. »

Les autorités françaises ont également demandé à leurs homologues libanais de sécuriser les intérêts français au Liban, l’armée et les services de sécurités libanais s’étant déployés à proximité de l’Ambassade, du Consulat et de la résidence officielle de l’Ambassadeur de France au Liban.

Pour rappel, un établissement de la chaine américaine KFC avait été incendié le 14 septembre dernier à Tripoli au Nord Liban, ville hébergeant une forte communauté sunnite et un autre a été touché aujourd’hui par des tirs à Nabatiyeh au Sud, considéré comme étant l’un des fiefs du mouvement chiite Hezbollah, en réaction à la mise en ligne du film américain sur le site YouTube. Cette attaque survient cependant alors que le secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah – qui s’était montré en public pour la 5ème fois depuis 2006, avait appelé ce lundi  à l’organisation d’une série de manifestations de protestation « disciplinées et sans débordements »  dans l’ensemble du Liban devant les autorités religieuses chrétiennes d’Orient et musulmanes présentes alors.

Libnanews

3 COMMENTAIRES

  1. C’est quand même triste de tirer un boulet de ce poids là quand nous sommes Français… je n’adhère pas du tout aux provocations des médias Français. Les choix stratégiques, les médias ne me représentent pas.

  2. Avec la publication des
    caricatures dans Charlie Hebdo, la France et les intérêts français seront
    certainement, dans les prochains jours, la cible de manifestants en colère dans
    le monde arabo-musulman. Malgré le soutien apporté aux rebelles dans les pays
    du « printemps arabe » (Libye, Syrie..), y compris aux opposants les
    plus radicaux, la France peut s’attendre à une double « confrontation » dans
    les jours qui viennent : (1) dans le monde arabo-musulman et (2) et à l’intérieur
    même de ses frontières, face à sa propre minorité arabe/musulmane. [Lire l’analyse
    « France – Islam: L’image de la France vacille dans le monde
    arabo-musulman » sur http://www.mestrategicperspectives.com]

Comments are closed.