Centre Ville, Ministère de l'Environnement

Dans une conférence de presse, les grévistes de la faim ont annoncé la suspension de leur mouvement débuté il y a 2 semaines, indiquant avoir obtenu du Ministre de l’Environnement d’être responsable des différentes actions populaires qui ont été émaillées d’incidents. Un seul des manifestants poursuivra cependant la grève de la faim.

Les protestataires indiquent cependant que les tentes érigées à proximité du Ministère de l’Environnement resteront sur place et qu’ils poursuivront leurs actions par d’autres moyens qui restent à définir.

Pour rappel, les manifestants du mouvement #YouStink ont débuté cette action suite aux violences policières subies lors de l’occupation du Ministère de l’Environnement début septembre. Ils exigeaient alors la démission de Mohammed Machnouk, qu’ils accuse d’être à l’origine de la crise des ordures et la démission des principaux responsables libanais accusés de corruption.

Hier, en marge des manifestations contre les représentants des partis politiques réunis au Parlement Libanais à l’invitation du Président de la Chambre Nabih Berry, des partisans de ce dernier se seraient pris aux grévistes de la faim en raison de slogans qui lui sont hostiles. Le 22 aout dernier déjà, des éléments infiltrés proches du Président de Chambre avaient été à l’origine d’incidents avec les forces de l’ordre. Le mouvement Amal a démenti toute implication lors des 2 incidents.