3 minutes à lire

Par l’intermédiaire du Fonds d’affectation spéciale régional de l’UE en réponse à la crise syrienne, le Fonds Madad, l’Union européenne travaille en partenariat avec le Programme alimentaire mondial (PAM) pour soutenir les ménages vulnérables au Liban, touchés par les multiples crises auxquelles le pays est confronté. Avec un budget total de 151,2 millions d’euros de subventions, qui comprend un nouvel accord UE-PAM d’une valeur de 103,2 millions d’euros signé en septembre, leur aide constitue une bouée de sauvetage essentielle pour les Libanais vulnérables et les réfugiés syriens qui luttent pour répondre à leurs besoins fondamentaux.

Le commissaire aux quartiers et à l’élargissement, Olivér Várhelyi, a commenté : «Le ralentissement économique et financier, la pandémie COVIDE-19 et, plus récemment, les explosions dans le port de Beyrouth, ont laissé des milliers de familles sans accès aux moyens de subsistance, sans avoirs et sans protection sociale adéquate. L’Union européenne continue de soutenir le peuple libanais en ces temps difficiles. Avec notre partenaire PAM, nous soutenons le renforcement des systèmes nationaux d’aide sociale et leur renforcement de la efficacité, de la responsabilisation et de la transparence. L’UE aidera le Liban dans la reprise économique, mais le gouvernement libanais doit s’engager et mener à bien les réformes.

Cette généreuse contribution de l’UE arrive à un moment critique où tant de libanais luttent pour joindre les deux bouts. Grâce au soutien vital de l’UE, le PAM continuera de couvrir les besoins immédiats et à long terme des personnes les plus vulnérables à travers le pays, apportant un peu d’espoir et de normalité à leur vie. Notre partenariat est un excellent exemple de la façon dont l’aide humanitaire et le développement, offerte ensemble, peut vraiment sauver des vies et changer des vies au Liban», a déclaré le Directeur exécutif du PAM, David Beasley.

Le nouvel accord récemment signé porte le budget global de notre soutien commun à 151,2 millions d’euros et fait de l’UE et de ses États membres le plus important contributeur à l’aide sociale au Liban. Sur un total de 151,2 millions d’euros, jusqu’à 10 millions d’euros sont spécifiquement destinés aux populations touchées par la crise économique, qui ont souffert à la suite des explosions de Beyrouth le 4 août. Les explosions dévastatrices ont causé des blessures aux habitants de la grande Région de Beyrouth et une vulnérabilité accrue en raison des dommages matériels, de la destruction de leurs habitations, de la perte de moyens de subsistance et de l’augmentation du nombre de cas de COVED-19 combinés à la diminution de la capacité du système de santé. Jusqu’à 37 000 des ménages les plus vulnérables bénéficieront de transferts en espèces polyvalents pendant une période pouvant aller jusqu’à six mois par l’intermédiaire du Fonds d’affectation spéciale de l’UE.

Au-delà de l’intervention d’urgence, le projet vise également à renforcer le système national d’aide sociale. Un montant important est alloué pour renforcer sa capacité, son efficacité et sa reddition de comptes; et d’étendre la carte électronique du Programme national de ciblage de la pauvreté pour atteindre jusqu’à 300 000 Libanais, conjointement avec d’autres donateurs.

Fond

Depuis 2019, l’UE soutient les familles vulnérables, libanaises et réfugiées syriennes, et la mise en place d’un système national d’aide sociale par l’intermédiaire du PAM, avec un budget de 48 millions d’euros. Cette nouvelle contribution de 103,2 millions d’euros signée en septembre assure l’extension et la prolongation de ce soutien jusqu’en février 2022. Avec un budget global de 151,2 millions d’euros, l’UE et ses États membres sont le principal contributeur à l’aide sociale au Liban, tant en termes d’aide sociale que de construction du système national d’aide sociale.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.