Ce 29 avril Nawraj inaugurait son Centre socio-culturel Duroob à Medawar afin de redonner vie et espoir à cette région de Beyrouth dévastée par l’explosion du 4 août 2020.

Ce 29 avril, l’ONG Nawraj, présidée par le Dr Fouad Abou Nader, inaugurait son centre socio-culturel Duroob dans la région de Medawar, en présence, entre autres, du gouverneur de Beyrouth, le juge Marwan Abboud, du Secrétaire général de l’Ordre libanais maronite, le P. Michel Abou Taqqa, représentant le Supérieur général Nematallah Al-Hashem, et du cheikh de la mosquée de Medawar, le Dr Mahmoud Mousselmani.

Dans son discours, le Dr Abou Nader a fait référence aux chemins de la vie qui sont « multiples et contradictoires », tout en précisant que les « chemins du bien sont la seule voie possible pour que perdure l’humanité, et le symbole de notre quête pour construire une société meilleure. »

Duroob, « les chemins » en arabe, a donc pour but de soutenir les quartiers de Karantina et Medawar, qui ont été fortement touchés par l’explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020. Une catastrophe qui a eu d’importantes répercussions sur la population, y compris psychologiques et matérielles.

Ce Centre se veut être un lieu de rencontres pour les habitants auxquels il apportera différents services sociaux et culturels. Sont prévues, par exemple, des formations pour aider les jeunes à acquérir des compétences dans divers domaines tels l’informatique, la comptabilité, la maîtrise des langues, l’apprentissage de la musique, etc., pour leur permettre de trouver des débouchés sur le marché du travail et de demeurer au Liban.

Le gouverneur de Beyrouth, Marwan Abboud, a d’ailleurs salué les initiatives de Nawraj en ce sens, insistant sur le fait que l’ONG du Dr Abou Nader travaille dur pour ancrer les Libanais dans leur terre, notamment en cette période difficile qui affecte particulièrement le pays et qui a conduit de nombreuses personnes, parmi lesquelles des jeunes, à s’exiler en quête d’un avenir meilleur.

Parmi les invités, plusieurs avaient eu l’occasion de découvrir brièvement le Centre socio-culturel Duroob puisque c’est de là que, le 13 avril dernier, Nawraj a lancé sa carte d’hospitalisation en collaboration avec Bankers afin de fournir une couverture médicale à de nombreux Libanais, et ce pour un tarif très modeste.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.