Nouvelles manifestations nocturnes pour la 3ème journée consécutive à Tripoli au Nord du Liban et à Saïda au Sud du Liban.

Les manifestants à Tripoli auraient tiré des feux d’artifice contre les unités de l’Armée Libanaise qui tentent de les disperser.

Des scènes identiques ont lieu à Saïda où des feux d’artifice et des jets de pierres visent la succursale locale de la Banque du Liban.

À Beyrouth, une manifestation a également lieu devant le siège de la Banque du Liban dont les dirigeants sont également dénoncés face à la détérioration de la parité entre Livre Libanaise et dollar.

De nombreuses routes sont également coupées à Tripoli au niveau d’Al Mina, à Beyrouth, au niveau de Nahr el Mott ou encore dans la Békaa à Taalabaya.

Les manifestants dénoncent la classe politique accusée d’être corrompue et demandent le retour des fonds transférés illégalement hors du Liban qui est toujours soumis à un contrôle des capitaux depuis novembre 2019.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.