L'évêque de Beyrouth, Mgr. Abdel Sater. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Face à la crise économique, l’archidiocèse maronite de Beyrouth a décidé de réduire les salaires de ses employés à partir de fin avril. Selon le communiqué, une nouvelle grille salariale devrait être adoptée.

Cette information interviendrait “pour continuer à verser les émoluments à la majorité des employés de l’archidiocèse le plus longtemps possible face à la situation économique.

L’évêque maronite de Beyrouth Abdel Sater rappelle également être attaché aux droits des travailleurs et indique que ces réductions ne sont pas comparables à celles déjà mises en places dans certaines institutions, université et écoles.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն