L'ancien député Walid Joumblatt
L'ancien député Walid Joumblatt
Moins d'une minute de lecture

Le Président du PSP Walid Joumblatt a estimé ce dimanche qu’il n’y a pas de solution sans la formation d’un nouveau gouvernement, en dépit de sa décision de maintenir ses ministres au sein du cabinet Hariri III.

Ce dernier, s’exprimant sur Twitter, a estimé qu’en dépit “des théories du complot et du scepticisme, quelle que soit leur origine, le problème dans la plupart des démocraties réside dans la faille dans la répartition de la richesse”, allusion à la crise économique et au fait d’un million et demi de libanais vivent avec moins de 6 000 LL par jour, qui a finalement abouché à la Saoura que traverse le Liban depuis maintenant 11 jours.

Par conséquent, estime-t-il, la seule solution serait la formation d’un nouveau gouvernement et l’organisation d’élections sous une loi électorales non sectaire, pourtant chose non conforme aux accords de Taëf que Walid Joumblatt défend.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.

1 COMMENTAIRE

  1. Il est Pathétique! il essaye de sauver sa peau en donneur de leçon. qu’il se taise ca vaudrait mieux pour lui..

    Les membres du gouvernement devront répondre à au moins un de ces actes d”accusation..:

    – Corruption
    – Vols en Bande organisés
    – Détournement et pillage de fond public
    – Non assistance à personne en danger,
    – Menaces et chantage
    – Abus de pouvoir
    – Abus de bien sociaux
    – Crime contre l’humanité.
    – Haute trahison

    Kilon Ya3né Kilon.. c’est CLAIR.

    A bon entendeur.

Comments are closed.