Le quotidien Al-Qabas annonce que les demandes de visa concernant les ressortissants libanais seront temporairement refusés. Cette mesure ne s’applique pas aux ressortissants libanais résidant au Koweït et serait liée aux suites données par les États du Golfe en représailles aux propos prononcés avant sa nomination par le ministre de l’information Georges Cordahi.

Celui-ci avait alors décrit les opérations militaires menées par l’Arabie saoudite au Yémen comme une agression, provoquant une grave crise avec – outre l’Arabie saoudite – les Émirats arabes unis, le Koweit et Bahreïn. Ces pays ont alors rappelé leurs ambassadeurs présents au Liban et expulsés les ambassadeurs du Liban présents chez eux.

l’Arabie saoudite a également interdit l’importation de toute marchandise et bien du Liban.

Pour l’heure, Riyad réclame la démission du ministre de l’information, chose que ce dernier refuse, fort du soutien, outre du mouvement Marada dont il est proche, du mouvement Amal et du Hezbollah au grand damn de la présidence de la république et du premier ministre qui réclament son départ.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.