La majorité des établissements bancaires ont rouvert leurs portes après une semaine de fermeture en raison d’un mouvement de grève générale à l’appel du syndicat des employés des banques du Liban.

De longues files d’attente sont ainsi apparues devant de nombreuses branches des différentes banques libanaises qui ont pourtant décidé de mettre en place des mesures de restrictions des retraits à 1 000 USD par semaine et de limitation des transferts à l’étranger à l’exception de celles “d’urgence personnelle”. Elles concerneraient notamment les cas de paiement des scolarités des étudiants libanais à l’étranger ou encore celles de frais médicaux.

Ainsi déjà hier, le syndicat des employés de banques s’était déclaré satisfait de la mise en place du plan sécuritaire présenté la semaine dernière par les Forces de Sécurité Intérieure, visant à les rassurer contre de possibles incidents avec la clientèle.

Les banques libanaises sont également très impactées par la crise économique et ont vu leurs notes obligataires être dégradées par les principales agences de notation internationales en raison de leurs expositions aux obligations libanaises.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.