Retour surprise de Scorpions au Liban après le concert de 2011 auquel on a déjà eu la chance d’assister en 2011. Il s’agit toujours d’une tournée pour un au revoir qui s’éternise certes mais on en demande encore et toujours plus.

Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

La différence par rapport à la fois dernière était flagrante, meilleur public, une scène qui semble plus intime, tant pour Meine Klaus, dont la voix n’a pas pris une ride que pour les guitaristes Matthias Jabs, Rudolf Schenker et Pawel Maciwoka. Quand à James Kottak, il semblait plus proche du public, plus accessible.

Meine Klaus, Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Meine Klaus, Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Meine Klause, Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Meine Klause, Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Matthias Jabs et Rudolf Schenker, Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Matthias Jabs et Rudolf Schenker, Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Peut-être est-ce parce qu’on était dans le Golden Circle qui était cette fois-ci assez restreint nous donnant le privilège d’un rapport plus intime avec les artistes ou la présence simplement de fans dont le Club Scorpions Libanais voir de fans « internationaux » comme le démontrait la présence d’une jeune ressortissante russe qui semble faire tous les concerts du groupe allemand.

Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

L’arrivée de Scorpions semble être traditionnel, débarquement par bateau depuis le port médiéval de Byblos.

A signaler aussi une meilleure organisation et la présence (enfin) d’une consigne pour les appareils photographiques dont sont pourvus les nombreux touristes présents pour le Festival de Byblos. Ce n’était pas un luxe…

Scorpions, Festival de Byblos, crédit photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Scorpions, Festival de Byblos, crédit photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Vous pouvez ici visionner une partie du concert et comme vous pourrez le constater, The Best Is Yet du Come en quelque sorte est démontré de manière assez magistrale.

  • Sting In The Tail

  • Make It Real
  • Is There Anybody There
  • The Zoo
  • Coast To Coast
  • We’ll Burn The Sky
  • You and I
  • The Best Is Yet To Come

  • Send me an Angel
  • Holiday

  • Raised On Rock
  • Tease Me, Please Me
  • No One Like You

  • Hit Between The Eyes
  • Kottak Attack
  • Black Out

  • Six String
  • Sting
  • Big City

  • Still Loving You
  • Wind Of Change
  • Rock you Like A Hurricane

Scorpions nous a donc gratifié d’un formidable Adieu digne d’un Hurricane… et il nous reste désormais nos souvenirs et toute notre admiration!

Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Toutes les photographies du concert à ce lien dans ma galerie Flickr

Original content here is published under these license terms: X 
License Type:2
License Summary:

Cet article Scorpions, The Best is Yet to Come est apparu sur Larabio – Voyage a travers le Liban et ailleurs.