Steve Wozniak, légende de la Silicon Valley, co-fondateur d’Apple, créateur de l’Apple II était de passage au Liban dans le cadre de la conférence BDL Accelerate qui s’est tenu au Forum de Beyrouth.

Débutant par un discours sur son parcours depuis ses débuts et de sa relation avec son père ingénieur qui l’a poussé à s’intéresser à l’ingénierie et à l’électronique alors tout juste balbutiante, Steve Wozniak a raconté comment il a conçu son premier micro-ordinateur, alors que les composants nécessaires étaient hors de prix. Il évoquera également les débuts de la Silicon Valley et les conditions favorables qui ont abouti à son évolution vers un centre de technologie de pointe accessible au public.

Depuis les transistors aux puces électroniques, Steve Wozniak encore écolier note avoir inventé un ordinateur sur le papier avant de passer à l’étape de la réalisation pratique.

A ses débuts de sa carrière chez Hewlett Packard, Steve Wozniak proposera par 3 fois de commercialiser un ordinateur personnel et par 3 fois également cette société refusera, société aux produits destinés aux ingénieurs contrairement à Apple qui plutôt orientée vers le Grand Public. C’est ainsi que naitra Apple ou plutôt, ce sera la première naissance d’Apple avec Steve Jobs qu’il aidera en dehors de ses horaires de travail.

Le Liban, la prochaine Silicon Valley?

Répondant à une question sur la possibilité à ce que le Liban devienne la prochaine Silicon Valley, Steve Wozniak évoquera les conditions favorable à la mise en place d’un tel projet à savoir le fait d’avoir de bonnes écoles et des talents sur place dans un concept d’idées et de produits novateurs.

Steve Wozniak note également les difficultés à accéder à l’internet au Liban avec l’impossibilité à télécharger notamment certaines Applications dont le téléchargement est restraint. Heureusement pour lui, il possède depuis son domicile américain un VPN (Virtual Private Network) privé.

Concernant sa carrière, il indique avoir intégré Apple comme ingénieur, la compagnie d’ailleurs lui donnant toujours un salaire, mais jamais avec l’objectif de la diriger. Les fonds qui lui ont été accordés par Apple ont été donnés à des Musées ou à des fondations. Il a indiqué avoir même été en quasi-banqueroute après plusieurs divorces, il y a 5 ans et refuse de se considérer comme un investisseur mais comme un spectateur des progrès technologiques.

Un avenir aux Applications et aux objets connectés intelligents

Concernant les tendances actuelles, Steve Wozniak a noté qu’Apple est une compagnie dont l’objectif est de répondre à l’attente de sa clientèle, contrairement à IBM, Microsoft ou Google qui mettent en place des intelligences artificielles. Cela permettra ainsi selon Wozniak la mise en place de toute une nouvelle industrie et notamment les voitures connectées ou Apple pourrait devenir un acteur majeur dans le système embarqué.

Il note également que les produits offerts par l’entreprise à la Pomme n’ont connu le succès qu’en s’ouvrant et non ayant fermé leur système: Apple était ainsi moribond et ne représentait qu’un pourcentage infime des ventes d’ordinateurs avant l’invention de l’iPod dont le système d’achat de musique sera offert aussi bien à la plateforme Mac que Windows. Cette ouverture a permis non seulement de sauver l’entreprise qui ne disposait plus que de 500 millions de dollars de liquidité pour 200 millions de dollars de dettes alors que certains évoquaient sa liquidation.

la vidéo de la conférence de Steve Wozniak