Le Premier Ministre Mustapha Adib lors sa nomination. Crédit Photo: Dalati & Nohra
Le Premier Ministre Mustapha Adib lors sa nomination. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Un gouvernement composé de spécialistes est nécessaire pour aborder rapidement et de manière professionnelle les différents dossiers et ainsi regagner la confiance des Libanais, des pays arabes et de la communauté internationale“, déclare le nouveau premier ministre Mustafa Adib suite aux consultations parlementaire afin de composer le prochain cabinet.

Ces consultations se sont achevées ce mercredi, deux jours seulement après la nomination de Mustafa Diab, alors que la très grande majorité des partis politiques a indiqué ne pas souhaiter figurer au sein du prochain gouvernement, mis à part le mouvement Amal du président de la chambre des députés Nabih Berri. Un représentant de ce dernier aurait en effet indiqué que son parti souhaiterait maintenir son contrôle sur le ministère des Finances, un portefeuille clé pour la mise en place des prochaines réformes à mener.

Lire également: La majorité des partis politiques laisse le champ libre à la formation d’un gouvernement de spécialistes 

Après ses consultations, le premier ministre a estimé qu’il est devenu clair qu’il y a plus de convergence que de divergences entre les parties politiques.

Toute dispute peut être résolu à travers le dialogue, souligne Mustapha Diab.

“Nous nous devons de nous adresser à la résolution des problèmes imminents comme la crise économique, le dossier de l’explosion du port de Beyrouth, et la mise en place des réformes”.

Le premier ministre a également remercier les médias pour avoir couvert l’actualité de ce jour.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français