Une citoyenneté résolue

0

Quand le libanais pense à l »indépendance et qu’il réalise que ça ne concerne que de très loin, le sens initial du mot,  il installe sa réflexion au tournant de quelques questions et propositions:

A/ A quoi sert-il de penser juste, préparer la bonne action, s’engager, nourrir une ambition, réserver son temps au présent et à l’avenir quand on vous écoute à peine, le sourire aux lèvres, la pointe d’une ironie à la bouche pour vous signifier tout bonnement que le Liban ne fonctionne que comme un semblant de  démocratie? La réalité pour un politicien de longue date et pour bien d’autres serait que; la loi, la justice, le droit et les obligations ne peuvent devenir applicables que sur des personnes, dans certaines circonstances, et pas d’autres. Quoi faire alors de plus, lorsque défendre une option réfléchie, dûment structurée, nécessaire et nouvelle, fini par se transformer en une « façon de voir, intéressante, à retenir quand même  et à appliquer si possible .. »?
Elle finirait, malgré les promesses multiples de mise en marche, jaunie sur un tas de paperasses, un dossier parmi tant d’autres, nécessaire ou urgent, consacré à l’amélioration de notre qualité de vie citoyenne.

B/ Comment peut-on  permettre à des responsables administratifs, des politiciens chevronnés de continuer à influer négativement sur le climat socioéconomique du pays? Le Liban peut il perdurer dans ce laisser faire  de quelques personnes, qui façonnent la réputation locale et internationale d’un pays aux grès des négligences voulues, des corruptions sophistiquées et surtout de la dilapidation du précieux temps des gens?!

La route semble longue, mais l’objectif demeure clair pour de nombreux libanais actifs et efficaces chez nous et dans le monde. Ils ont choisi de répondre à leurs angoisses et de chercher non seulement le pourquoi des folles incohérences de notre cynique chaos organisé, mais comment les résoudre. Ceux là  sont des hommes et des femmes parmi les meilleurs fils de la nation. Leur seul et unique privilège relève des influences suivantes:
-Du fidèle appui des leçons écrites et vécues de nos ancêtres, amoureux de la terre, de la démocratie et de la coexistence à 100% libanaise.
-De l’unité de citoyens extraordinaires au Liban et dans le monde, au sens propre du terme; ceux qui œuvrent sans relâche à tous niveaux afin de  préserver- la citoyenneté -afin que puissent fleurir les coexistences multiples dans la paix.
-De la volonté de parler, d’écrire et d’agir pour  témoigner du nouvel insigne  libanais: Celui qui se dévoue sans tapages mais résolument, à servir tous les mécanismes de notre République sans attendre de quiconque à part lui même!

Joe Acoury.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.