“Unis pour le Liban”, une émission spéciale de France2 suite à la catastrophe du 4 août 2020.

Elyse Lucet s’est déplacée à Beyrouth dans le cadre de son émission Envoyé spécial, dans les zones touchées par l’explosion pour y rencontrer les victimes et constater les dégâts.

Les habitants sont encore sous le choc, avec des sentiments mitigés, avec toujours des interrogations quant aux causes. Pourquoi a-t-on laissé la cargaison de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium dont l’explosion a ravagé les installations portuaires et une grande partie de la capitale Beyrouth.

Un constat: Une population laissée à l’abandon

Au travers des différentes interview, des gens – touchés par la crise économique – font le même constat, les ONG sont présentes et l’état reste absent, voire même évoquent un mensonge d’état. Ces organisations internationales aident les personnes touchées.

“Ils savaient ce qu’il y avait”, notent les familles des victimes, qui évoquent les rapports des agences sécuritaires qui évoquaient la présence de cette substance depuis des années sans que des actions aient été entreprises, voire même faute d’en avoir informé les pompiers qui étaient intervenus.

Face à cette absence, la population est en colère contre une classe politique mais rendent tout de même hommage aux pompiers dont 10 membres sont décédés lors du funeste évènement.

En vedette bien malgré eux, le bataillon 5 de la brigade de Beyrouth, les premiers sur les lieux, allant à une mort qu’ils n’imaginaient pas ou encore Alexandra, une des plus jeunes victimes de la tragédie.

Comment juger des criminels à se juger soi-même, s’interroge son père qui réclame avec sa mère, une enquête et un tribunal international.

En direct de l’Olympia, les artistes français se mobilisent

Ibrahim Maalouf a mobilisé une partie des artistes français et internationaux pour le Liban à l’Olympia, sous le slogan Unis pour le Liban au bénéfice de la Croix Rouge Libanaise, une émission présentée par Naguy et Léa Salamé en direct de Beyrouth.

Une France aux côtés du Liban, un pays avec qui son cœur bat à l’unisson comme le disait bien Emmanuel Macron lors de dernier passage au Pays des Cèdres.

Pèle-mêle avec souvent des clins d’œils spécialement dédiés au Liban

  • Ouverture Mathieu Chédib avec l’entrée en scène des artistes présents. Hiba Tawaji, Patrick Bruel, Capucon, Pascal Obispo, Grand Corps Malade.
  • Reprise des Moulins de mon coeur qu’elle l’avait déjà chanté lors sa prestation dans The Voice avec au Piano Oussama Rahbani, accompagnée par Vianey. Émotion et larmes aux yeux
  • Savoir aimer de Florent Pagny et de Pascal Obispo mais aussi savoir donner, apprendre à aimer suivi de Pascal Obispo.
  • Camilia Jordana accompagnée par Ibrahim Maalouf au Piano, un hymne à l’amour, peu importe les problèmes, mon amour puisque tu m’aimes.
  • Message de Sting et Patrick Bruel, “qui a le droit”, une chanson qui prend son sens ce soir, souligne Naguy.
  • Grand Corps Malade, hommage aux femmes de Beyrouth

Et ils nous donnent cette envie d’aimer

Et Adamo, au coeur des Magnolia de Rabiah …

Un merci aussi, un Choukram des libanais à tous ces artistes qui se sont mobilisés ce soir de nous avoir amené ce rayon de soleil, ces sourires, ces larmes, ce bonheur

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.