Moins d'une minute de lecture

Après un discours du Président de la Chambre annonçant le début de négociations entre le Liban et Israël pour la délimitation des zones maritimes exclusives, la Présidence de la République a rappelé l’article 52 de la constitution libanaise. Ainsi le chef de l’état sera en charge des négociations, rappelle le communiqué.

Il reviendra donc au Général Aoun de superviser la formation de la délégation libanaise et suivra les différentes phases, rappelle le communiqué qui également accueilli favorablement les propos du secrétaire américain en charge des affaires étrangères annonçant un accord définissant le cadre des rencontres à venir entre délégations israéliennes et américaines avec la médiation américaine.

Il a rappelé aux responsables américains à être impartial dans leurs négociations.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.