Des manifestants partisans de l’ancien Premier ministre Saad Hariri attaquent les soldats de l’Armée Libanaise et des Forces de l’ordre au niveau du quartier de Corniche el Mazraa à Beyrouth, à coups de lance-pierres, de feux d’artifices et de pneus brûlés, transformant la scène en un véritable champ de guerre.
Ces affrontements ont commencé alors que des militaires tentaient d’ouvrir la route au niveau de Corniche El Mazraa, bloquée depuis le matin par les partisans du Courant du Futur.
Ces émeutes interviennent au lendemain de la désignation au lendemain de la désignation de l’ancien ministre Hassane Diab au poste de Premier ministre, soutenu par le Hezbollah et ses alliés. La communauté sunnite dans cette région, soutenant en grande majorité Saad Hariri, manifestent leur colère dune manière excessivement violente, faisant fi des appels à l’ordre des muezzins du coin.
L’équipe de la chaîne de télévision Nbn a été attaquée, et ses caméras ont été cassées, alors que plusieurs tentatives d’intimidation des autres équipes de télévision d’interrompre la couverture des évènements.
Plusieurs blessés dans les rangs des militaires ont été transportés par les ambulances, sans toutefois préciser le nombre et l’état de ces blessés pour le moment.
Entretemps, des routes sont bloquées dans des régions du Nord, du Sud et de la Beqaa.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.