Le Président de la République Libanaise, le Général Michel Aoun en compagnie du Secrétaire Général de l'ONU, Antonio Guterres.
Le Président de la République Libanaise, le Général Michel Aoun en compagnie du Secrétaire Général de l'ONU, Antonio Guterres.

Avant son discours à la 74ème assemblée générale de l’ONU, le président de la République, le général Michel Aoun, a rencontre le secrétaire général de l’organisation, Antonion Guterres, avec lequel il a abordé les principaux dossiers qui préoccupent le Liban.

Le chef de l’état a souligné l’attachement du Liban au rôle de l’organisation internationale dans la promotion de la sécurité régionale, et plus particulièrement de la sécurité et de la stabilité dans le sud du Liban par la FINUL en charge de faire appliquer la résolution 1701 du conseil de sécurité de l’ONU.

Le Président de la République a également abordé le sujet de la présence d’une importante communauté de réfugiés syriens au Liban. Ce dernier a indiqué que le dossier des réfugiés syriens reste une préoccupation majeure des autorités libanaises. Le Général Aoun a souligné la nécessité de ces derniers à retourner en Syrie via une aide sur place des organisations internationales.

Le Président a remercié le secrétaire général son appui à la proposition libanaise de la précédente assemblée générale de l’ONU pour la création d’une Académie de l’homme pour l’éthique et le dialogue, en indiquant que le Liban est en contact avec les États intéressés.

Pour sa part, le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, a souligné l’attachement des Nations Unies à la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité territoriale du Liban. Il a indiqué qu’il fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider à atteindre ces objectifs.

Par ailleurs, il également a promis de fournir tout le soutien nécessaire à la création de l’ Académie de l’homme pour l’éthique et le dialogue.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.