Au cœur de la décharge chaotique dans laquelle nous sombrons, une chose est sûre, immuable, et inaltérable : l’humour libanais. Toute occasion est bonne pour concocter une affiche, un slogan, une histoire, une vidéo, que ce soit par des artistes, des particuliers ou des médias connus, pour faire en un rien de temps le tour de la toile et des smartphones.

Une vidéo signée MTV, circule sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, il est question de l’état lamentable des routes au Liban. D’une pierre deux coups, c’est le problème sectaire qui est également visé. Conduire au Liban … on ne sait plus trop à quel saint se vouer. Pas de panneaux de signalisation, ni d’éclairage, un état déplorable des routes, et la liste est longue. Sans trop en rajouter, voici la vidéo, et à vous de juger.

Article précédentAmour et virginité
Article suivantFrançois Hollande au Liban, 3 petits tours et puis s’en va
Marie-Josée Rizkallah est une artiste libanaise originaire de Deir-el-Qamar. Versée dans le domaine de l’écriture depuis l’enfance, elle est l’auteur de trois recueils de poèmes et possède des écrits dans plusieurs ouvrages collectifs ainsi que dans la presse nationale et internationale. Écrivain bénévole sur le média citoyen Libnanews depuis 2006, dont elle est également cofondatrice, profondément engagée dans la sauvegarde du patrimoine libanais et dans la promotion de l'identité et de l’héritage culturel du Liban, elle a fondé l'association I.C.H.T.A.R. (Identité.Culture.Histoire.Traditions.Arts.Racines) pour le Patrimoine Libanais. Elle défend également des causes nationales qui lui touchent au cœur, loin des équations politiques étriquées. Marie-Josée est également artiste peintre et iconographe de profession, et donne des cours et des conférences sur l'Histoire et la Théologie de l'Icône ainsi que l'Expression artistique. Pour plus de détails, visitez son site: mariejoseerizkallah.com son blog: mjliban.wordpress.com et la page FB d'ICHTAR : https://www.facebook.com/I.C.H.T.A.R.lb/