737 000 enfants seraient actuellement déscolarisés au Liban, indique l’ONG Save the Children par un communiqué en raison des difficultés sociales et économiques, une situation exacerbée par l’épidémie du COVID19.

Sur 2 055 616 enfants qui devraient être ainsi dans les écoles, seules 1 368 720 le seraient effectivement. Un tiers des enfants réfugiés syriens seraient dans ce cas.

L’ONG souligne que cette situation a été induite par l’absence de fonds suffisants alloué au secteur de l’éducation nationale

« Tout coûte cher au Liban. Je ne peux pas me permettre d’acheter de la papeterie pour enfants, qui coûte maintenant plus de 300 000 livres libanaises (200 USD). Nous mangeons à peine un bon repas, donc nous ne pouvons pas exactement faire des folies en achetant un crayon », a déclaré Farah*, mère de quatre enfants qui fait partie des quatre millions de familles nouvellement appauvries à la suite de l’effondrement économique du pays – l’un des pires au monde depuis les années 1850.

Le communiqué de Save the Children

L’ONG fait également état d’une forte hausse du nombre de demande d’assistance face à la crise, alors que de nombreuses familles ont retiré leurs enfants des écoles privées pour le secteur de l’éducation publique. Les établissements scolaires manquent d’un chauffage adéquat, déplore l’organisation,

Selon les chiffres du communiqué, 52% des enfants du niveau primaire passent au secondaire, une situation encore pire pour les enfants réfugiés ayant un accès limité aux cours en ligne ou encore dans l’incapacité de payer les frais de transport ou les frais liés. Ils seraient également victimes d’intimidations et de discrimination dans des établissements publics déjà surchargés.

Selon Jennifer Moorehead, directrice de Save the Children’s Country au Liban, des mesures urgentes doivent être prises pour que tous les enfants puissent retourner à l’école en toute sécurité et avoir la possibilité d’apprendre

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.