Moins d'une minute de lecture

Le syndicat des transports a annoncé le report de la grève initialement prévue le 29 juillet au 12 août. Selon ces derniers, ce report aurait été induit par la hausse du nombre de personnes contaminées par le coronavirus COVID19 et par l’Aïd Al-Adha.

Le secrétaire général de la fédération des transports Bassam Tleiss a toutefois indiqué que face à la menace de fermeture des centres d’inspection de la mécanique, le premier ministre Hassan Diab se serait engagé à répondre à leurs demandes. Aussi, il a relevé qu’un projet de loi serait actuellement sur la table pour exonérer les libanais de payer les frais liés à la mécanique en 2021.

Bassam Tleiss appelle ainsi la population à s’abstenir de se rendre à la mécanique.

Par ailleurs, concernant le projet du ministre des transports Michel Najjar, le syndicaliste souligne que l’état devrait prendre contact avec les autorités syriennes concernant le transit de camions libanais via la Syrie et la réduction des frais de passage. 4 000 familles seraient ainsi concernées par ce dossier.

Abordant la question de la hausse des prix des carburants, il souligne qu’il y a une pénurie et de s’adresser au ministère de l’énergie et des ressources hydrauliques d’éclaircir la situation.

Egalement, Bassam Tleiss a une nouvelle fois dénoncé les personnes exerçant des métiers liés au transport sans autorisation, exigeant l’application de la loi et la mise en place de contrôle par les autorités publiques.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.