Crédit Photo: Agence Nationale Syrienne d’Information

Une dizaine de ressortissants libanais auraient été enlevés par le Front Al Nosra au niveau de la frontière entre la Jordanie et la Syrie, a annoncé le Ministre de l’Economie libanais, Alain Hakim. Le kidnapping aurait eu lieu au niveau d’un No Man’s Land au niveau du point de passage appelé Nassib et entre les 2 pays suite à l’attaque d’un convoi de véhicules réfrigérés d’une trentaine de véhicules domiciliés au Pays des Cèdres et cela suite à la prise par l’organisation Al Nosra – la branche locale d’Al Qaida – de ce poste frontière, il y a 2 jours.

Alors que les autres conducteurs de poids lourds ont réussi à fuir, les kidnappeurs demanderaient désormais une rançon de 50 000 dollars par chauffeur selon certains médias reprenant une information diffusée par la LBCI. La marchandise des camions réfrigérés aurait également été pillée.

Ce point de passage constituait le dernier lieu ou pouvait transiter en sécurité les camions libanais à destination des pays du Golfe. Les autorités de Damas avaient annoncé un retrait temporaire du poste frontière de Nassib non pas suite à l’attaque d’Al Nosra mais en raison de mesures unilatérales prises par la Jordanie.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.