La région de Taanayel dans la Békaa. Crédit Photo: François Bacha pour Libnanews.com
La région de Taanayel dans la Békaa. Crédit Photo: François Bacha pour Libnanews.com

Le quotidien Asharq Al-Awsat indique que les Forces Libanaises et le PSP se montreraient désormais inquiètes par rapport au résultat des élections législatives, une bataille décrite comme ayant pour objectif de “détruire l’existence”

Selon le quotidien, plusieurs responsables des 2 partis auraient publiquement évoqué une perte d’un certain nombre de sièges parlementaires. Il s’agit notamment du cas de Taymour Joumblatt au cours d’un rassemblement électoral, qui a accusé le Hezbollah de vouloir détruire la patrie ou encore d'”hypothéquer la souveraineté du Liban sur les marchés de négociation pour protéger le régime meurtrier et le programme nucléaire iranien”. Il a ainsi comparé la stratégie électorale actuelle du Hezbollah au 7 mai 2008

Côté FL, le député Antoine Habchi pourrait également perdre le siège maronite de la circonscription Baalbeck Hermel. Il estime que la campagne électorale a été marquée par “une vague de violence et d’intimidation”, après le retrait de 3 candidats chiites de la liste électorale sur laquelle il concourt en raison de pressions selon lui.

Le parlementaire FL a aussi accusé le Hezbollah de donner 2 millions de livres libanaises à chaque électeur de l’opposition pour qu’il ne se rendre pas dans les bureaux de vote.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.