La centrale électrique de Deir el Ammar au Nord Liban. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.
La centrale électrique de Deir el Ammar au Nord Liban. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.

L’EDL a informé hier par un communiqué de l’épuisement prochain de ses réserves de fioul alimentant les centrales de Deir Ammar au Nord du Liban et de Zahrani au Sud Liban, demandant l’approvisionnement au plus tôt de ces 2 centrales, les seules à encore fonctionner au Liban, permettant d’à alimenter le réseau de distribution d’électricité à son minimum de 450 mégawatt, tout juste nécessaire à assurer sa stabilité.

Elle appelle par conséquent au déchargement rapide des cargaisons de fioul prévues pour le mois d’avril à destination de ces 2 centrales.

Cette information intervient alors que de source médiatique, on indique que la Banque Mondiale n’a pas encore approuvé le prêt visant à permettre la fourniture de gaz égyptien et d’électricité en provenance de Jordanie. En effet, en dépit de l’approbation par le gouvernement du plan de relance de la production d’électricité, les autorités locales n’ont pas encore mis en oeuvre le plan de réforme prévoyant notamment une hausse des tarifs de l’électricité publique. Les conditions de financement ne sont donc pas encore établies côté libanais.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.