2 minutes à lire

Nous sommes tous des enfants de la guerre en ayant connu cette funeste période ou en subissant encore des conséquences. Certains ont souffert dans leurs chairs et d’autres souffrent toujours d’une autre manière jusqu’à nos jours, dans leurs esprits. L’enfance fait partie de ces valeurs à protéger.

Elio Sassine
Elio Sassine, auteur de One flew over Cuckoos

Son auteur Elio Sassine, médecin psychiatre, est l’auteur de « One Flew Over Cuckoos’ Land » ou « Le Liban à Vol d’Oiseau » aux Editions Rawiya et dont les bénéfices vont à l’Association pour la Protection de l’Enfant de la Guerre (APEG). 

Avec des photographies prises par un drone, sa passion, on découvre une autre facette du Pays des Cèdres, encore quelque peu préservée, d’une communion entre l’Homme et la Nature, du littoral, à la Békaa en passant par la Montagne et ses cimes parfois enneigées. Des régions et des richesses dont les Libanais n’ont malheureusement pas souvent conscience et donc on est loin d’imaginer depuis le sol. Nombreuses sont des découvertes parfois insolites, vues d’en haut. En quelque sorte, il s’agit d’un Hymne d’amour pour un Pays, le Liban, dont il s’agit de préserver la beauté.

On s’échappe avec Elio Sassine de nos tracas quotidiens et pour une bonne cause, celle de l’enfance.

L’Association pour la Protection de l’Enfant de la Guerre, créée après les bombardements de Cana au Sud Liban en 1996 vise à venir en aide à ces derniers qui ont perdu une partie de leur famille. Regroupant des professionnels de la Santé et notamment des psychiatres et psychologues, cette association a pris en charge 9 100 enfants et adultes souffrant de diverses pathologies.

Pour en savoir plus sur l’APEG

Le site internet de l’Association pour la Protection de l’Enfant de la Guerre

Apeg-Liban.org

L’APEG actuellement gère 5 dispensaires de santé mentale gratuits sur l’ensemble du territoire libanais (Beyrouth, Tyr, Nabatiyeh, Baalbek, Tripoli) et offre des soins psychologiques et psychiatriques gratuits à des enfants et des adultes souffrant de différentes psychologies mentales.
L’ONG a étendu son domaine d’action depuis à la maltraitance et aux abus sexuels et sur l’ensemble du territoire libanais.

Aujourd’hui non seulement l’APEG s’occupe des enfants libanais aussi des réfugiés syriens et a été récipiendaire du Prix des Droits de l’Homme de la République Française en 2008.

Le Liban à vol d’Oiseau, sans aucun doute, un bon cadeau et une bonne action à faire pour ces fêtes qui clôturent l’année 2018 et qui invitent à la découverte de nouvelles perspectives «  à vol d’oiseau » pour 2019.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.