Selon certaines informations, le Liban pourrait demander une période de grâce de 7 jours aux investisseurs alors que l’émission obligataire libanaise devrait arriver à maturité le 9 mars prochain. Cette demande serait formulée avant cette date.

Il s’agira d’accorder plus de temps aux autorités libanaises ainsi qu’aux experts mandatés d’étudier toutes les options qui leurs sont offerts, entre paiement à maturité de 1.2 milliards de dollars ou encore mise en défaut de paiement.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.