Des sources proches de la présidence de la république ont indiqué au quotidien Al Akhbar que le chef de l’état pourrait contre-attaquer face à une possible poursuite du blocage du premier ministre Najib Mikati et du président de la chambre des députés Nabih Berri du processus de formation d’un nouveau gouvernement.

Le Président de la République pourrait ainsi publié, au dernier jour de son mandant, un décret acceptant la démission du gouvernement Mikati III généralement publié en étant accompagné d’un décret annonçant la formation d’un nouveau gouvernement.

“Dans ce cas, le gouvernement Mikati actuel n’est plus chargé de la conduite des affaires et perd ainsi sa légitimité, et aucun ministre n’a le droit de faire un travail dans son ministère, ce qui signifie désactiver complètement l’autorité exécutive et les forcer à venir à Aoun de former un gouvernement qu’il accepte,” note le quotidien amenant par conséquent ces derniers à devoir accepter les propositions du chef de l’état.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Un commentaire?