Coucher du Soleil sur la ville de Beyrouth. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com
Coucher du Soleil sur la ville de Beyrouth. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com
Moins d'une minute de lecture

Bonne pour l’économie ou mauvaise nouvelle puisqu’il s’agit aussi d’une valeur refuge, le nombre de transactions au sein du secteur de l’immobilier a progressé de 25.3% pour la première moitié de l’année 2020.

Les transactions pour les propriétés bâties ont augmenté de 32.2%. Pour le non-bâti, la hausse est de 19.7%.

Les transactions immobilières ont augmenté de 55.7% pour le bâti à Beyrouth et de 35.9% pour le non-bâti.

Une progression similaire est à noter dans les autres régions libanaises. À noter que dans le Metn, les transactions du non-bâti ont cependant progressé de 78.4%

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français