Moins d'une minute de lecture

Au cours de la cérémonie de passation, la nouvelle ministre des déplacés, Ghada Shreim, a indiqué espérer clore le dossier des déplacés de la guerre civile de 1975 à 1990, tout comme son prédécesseur Ghassan Atallah qu’elle a remercié « pour avoir remis cette administration sur le droit chemin ».

Le pays traverse une crise économique et les gens ont besoin d’aide … il est de notre devoir de les soutenir

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.