Au cours de la cérémonie de passation, la nouvelle ministre des déplacés, Ghada Shreim, a indiqué espérer clore le dossier des déplacés de la guerre civile de 1975 à 1990, tout comme son prédécesseur Ghassan Atallah qu’elle a remercié “pour avoir remis cette administration sur le droit chemin”.

Le pays traverse une crise économique et les gens ont besoin d’aide … il est de notre devoir de les soutenir

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.