Moins d'une minute de lecture

Le Fonds Monétaire International (FMI) aidera le Liban face à ses problèmes financiers et économique, assure le Président de la République, le Général Michel Aoun, à l’issue d’une réunion avec un conseiller militaire britannique en charge du Moyen Orient, le Lieutenant Général Sir John Lorimer.

Étaient également présents, l’ancien ministre Salim Jreissati et l’ambassadeur britannique Chris Rampling qui s’est également inquiété des répercussions du conflit civil syrien sur le Liban.

Selon le chef de l’état, cette aide limitera les répercussions et la souffrance de la population. Quant au général Sir John Lorimer, il a indiqué que la Grande Bretagne aidera dans ce processus.

Le Général Aoun a également remercié le gouvernement britannique pour l’aide militaire à l’Armée Libanaise et les Forces de Sécurité Intérieure (FSI). Ainsi, des officiers libanais seraient actuellement formés en Grande Bretagne. Aussi, un nouveau système de surveillance serait en cours d’installation et une formation pour les enquêtes serait actuellement en cours au Liban.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.