La dette publique a atteint le taux record de 101 milliards de dollars fin avril, indique le ministère des finances, soit un chiffre en hausse de 3,4% par rapport à la période correspondante de 2021.

La dette publique interne atteint 92 700 milliards de livres libanaises, en hausse de 1% et la dette publique externe atteint 39,6 milliards de dollars en hausse de 7,4%.

Les dépôts publics auprès de la Banque du Liban ont atteint l’équivalent à parité officielle 10,3 milliards de dollars, en hausse de 104,3% sur un an, même si les dépôts des administrations publiques ont atteint 3,8 milliards de dollars auprès des banques privées, en baisse de 35,5%.

La dette publique nette totalise 87 milliards de dollars, en hausse de 0,2% fin avril.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.