Au cours d’une session parlementaire, le ministre français des Affaires Etrangères Jean Yves le Drian a mis en garde contre l’aggravation de la crise économique, financière, sociale et humanitaire qui pourrait amener à une explosion de la violence au Liban.

La situation est alarmante, estime Jean Yves le Drian qui note que le coronavirus a encore amplifié la crise.

L’aggravation de la crise sociale augmente les risques d’un recours à la violence, note Jean Yves le Drian qui rappelle que les autorités libanaises doivent appliquer les réformes nécessaires pour que la communauté internationale aident le Liban.

Il conclu en indiquant qu’il se rendra prochainement au Liban pour clarifier ce positionnement aux autorités locales.

Pour rappel, certaines sources indiquent que 50% de la population active serait actuellement au chômage au Liban et 55% de la population vivrait sous le seuil de pauvreté, soit avec moins de 6 dollars par jour. L’effondrement de la livre libanaise face au dollar induit une forte augmentation des prix actuellement, avec un taux d’inflation estimé à 30% rien que pour le mois de mai.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.