Le ministère de l’économie indique que le taux d’inflation des prix aurait atteint 30% au mois de mai. En cause, le ralentissement de l’économie libanaise mais également la crise financière et monétaire qui impactent négativement les prix.

Les 9 principaux indicateurs économiques utilisés sont ainsi au rouge. Le poste habillement a vu les prix augmenter de 57.3%, celui des marchandises durables de 57.2%, le poste alimentaire et boissons de 49.6% et le poste concernant les télécommunications et le transport de 20.1%.

Au niveau de l’indice “Aliments et boissons, en hausse donc de 49.6%, les prix du tabac ont augmenté à 74.3%, les produits alimentaires de 48.6%, les boissons non alcoolisées de 39.7% et les boissons alcoolisées de 12.8%.
Concernant les 12 sous-catégories des produits alimentaires, elles sont toutes à la hausse, avec en particulier celles concernant les produits comme le sucre et autres confiseries (+126.4%), le poisson et fruits de mer (+102,4%), les graines et noix (+100.6%), les farines (+83.4) et encore les oeufs et produits frais (51.9%)

L’index “Maison” a augmenté de 6.3% en mai 2020. La maintenance des maisons a augmenté de 23.6% et celle de l’énergie de 2.4% seulement.

L’index concernant la santé a augmenté de 2.5% en dépit d’une baisse même des prix des médicaments ou des équipements médicaux (-2.2%)

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.